• Icône de l'application Facebook

© 2023 by REIMS HALTEROPHILIE MUSCULATION

Historique du club

Créé en 1970 le Reims Haltérophilie Musculation est un club au palmarès éloquent qui a su perdurer à travers les mutations de notre société. De 1970 à 2010, 167 finalistes individuels aux Championnats de France dont 25 titres toutes catégories d’âges et de poids remportés. Meilleur club de France en 1986, aujourd’hui le RHM est classé 5ème.La discipline sportive Haltérophile, discipline Olympique, fait partie de ces disciplines orphelines, qui boudées par les médias a énormément de mal à ce hisser dans l’échiquier du sport français. Tout d’abord implanté à la salle du Pont Huon (70-86), puis transférer sous la piscine du Nautilud (86-98), notre association est aujourd’hui implantée dans le plus grand quartier de la ville de Reims, le quartier Croix-Rouge. L’équipe dirigeante et les athlètes de haut niveau

Présentation de la discipline

arraché:

 

La barre est placée horizontalement devant les jambes de l'athlète. Celui-ci doit l'agripper, les mains en pronation et la tirer d'un seul mouvement, du plateau jusqu'au bout des bras tendus au-dessus de la tête. Le mouvement s'effectue, soit en fléchissant ou en fendant les jambes. La barre doit longer le corps d'un mouvement ininterrompu, sans qu'aucune autre partie que les pieds ne touche le plateau. Le poids soulevé doit être maintenu immobile, bras et jambes tendus, pieds alignés, jusqu'au signal de replacer la barre sur le plateau. Le retournement des poignets ne doit s'effectuer que lorsque la barre a dépassé la tête de l'athlète. L'athlète se redresse aussitôt qu'il le peut, en plaçant les pieds perpendiculairement au tronc et à l'haltère. Le signal doit être donné aussitôt que l'athlète est immobile de toutes les parties de son corps.

épaulé:

 

La barre est placée horizontalement devant les jambes de l'athlète. Celui-ci doit l'agripper, les mains en pronation et la tirer d'un seul mouvement du plateau jusqu'aux épaules. Ce mouvement s'effectue, soit en fléchissant ou en fendant les jambes. Durant ce mouvement ininterrompu, il est permis que la barre glisse le long des cuisses, cependant elle ne doit pas toucher la poitrine avant la position finale, alors qu'elle repose sur les clavicules ou sur la poitrine au-dessus des mamelons ou sur les bras complètement repliés. L'athlète se redresse dès qu'il le peut en plaçant les pieds alignés et perpendiculairement au tronc et à l'haltère.

Jeté:

 

 

L'athlète fléchit les jambes et effectue une poussée simultanément avec les jambes et les bras afin d'amener l'haltère au bout des bras, tendus verticalement au-dessus de la tête. Le poids soulevé doit être immobile, bras et jambes tendus pieds alignés, jusqu'au signal des arbitres de replacer l'haltère sur le plateau. Le signal des arbitres doit être donné aussitôt que l'athlète est immobile de toutes les parties du corps

Les Membres du bureau

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now